La sodomie : une nouvelle façon de jouir

conseils-sodomie
Partagez ce doux article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

La sodomie n’est pas une pratique très répandue chez les femmes, car cet acte sexuel est souvent tabou, jugé peu naturel. Outre la religion qui a rendu cet acte peu naturel (alors qu’il en est tout le contraire), les femmes hésitent souvent à franchir le pas à cause de la peur de la douleur.

Ce désir est généralement demandé par l’homme, qui souhaite tenter une nouvelle expérience sexuelle. 25% des femmes ont avoué avoir testé au moins une fois la sodomie, et 25% veulent tester mais sont freinées par leur peur. Une part de plus en plus importante des femmes souhaitent tester cette pratique.

Une sodomie doit être préparée

Généralement, les femmes qui essayent la sodomie n’éprouvent pas toutes du plaisir. Malheureusement, cette pratique est souvent réalisée sans préparation et c’est la raison du manque de plaisir des femmes. Il est rappelé que l’anus est une partie très sensible du corps, pouvant être une source de plaisir, autant pour l’homme que pour la femme.

preparationsodomieL’anus n’a pas de lubrification naturelle, il est donc important d’utiliser un lubrifiant à base d’eau ou de silicone (éviter les lubrifiants gras comme la vaseline).

 

Lorsque la femme pratique la sodomie pour la première fois, elle est souvent tendue et crispée et donc son anus est peu dilaté. Il est préférable de bien lubrifier le trou, et de glisser pour un premier temps, un doigt afin de préparer l’anus.

 

 

Vous pouvez également l’embrasser ou la caresser afin que votre partenaire se détende, pense simplement au plaisir et non à une douleur potentiel. Pendant cette étape, glissez un 2e doigt dans son fondement afin de dilater encore plus l’anus. Cette insertion doit se faire délicatement, cette étape permettra de dilater plus l’anus pour accueillir votre sexe, mais également de détendre votre partenaire.

preparation-penetration-analepreparation-penetration-anale2

La pénétration anale

Quand vous sentez que votre partenaire se relâche doucement, prend plus part au plaisir anal, vous pourrez la prendre. Mais attention, la première erreur serait de la pénétrer trop rapidement pouvant ainsi lui déchirer l’anus ou bien même lui ôter toute envie de continuer.

Il est préférable que vous entrez votre gland progressivement, à un moment l’anus va s’ouvrir plus grand d’un coup, il est important que vous contrôlez malgré tout la pénétration. Les premiers va et vient allez y doucement, n’hésitez pas à continuer d’embrasser votre partenaire, ou de la rassurer.

Lorsque vous maitrisez la sodomie, vous allez pouvoir donner un plaisir inconnu à la femme qui, le plus souvent si la sodomie est bien faite, voudra recommencer. L’orgasme anal n’est pas un mythe, il existe bel et bien. Un conseil à ne pas oublier, lors de la pénétration anale, si la femme stimule son clitoris en même temps, cela permet de doubler les plaisirs et d’être plus sûr d’atteindre l’orgasme anal.

penetration-anale sodomie-amateur sodomie-amateur2 sodomie-plaisir sodomie-romantique

Partagez ce doux article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone


Quelques annonces coquines

CONNEXION CREATION COMPTE
×
CREATION COMPTE DEJA UN COMPTE ?
×
FORGOT YOUR DETAILS?
×

Go up